Horizons lointains

Mais que s’est-il donc passé pendant tous ces longs mois?
J’ai déménagé, enfin, nous avons déménagé.
En fait nous avons d’abord souhaité déménager à l’automne dernier, puis nous avons trouvé un nouveau logement, nous avons déménagé l’hiver dernier. Depuis j’ai un chien à moi (la bête de chevalier) et un jardin en bordure d’un petit bois à la campagne.

J’aime assez, surtout le petit bois. J’ai dressé le chien à m’éviter et je l’ignore la plupart du temps, ça m’occupe. A l’occasion, il prend un coup de patte ou deux, mais cela lui fait si peu d’effet que je ménage mes efforts.


J’apprécie cette petite maison neuve, bien isolée et chauffée quand on lui demande (contrairement à l’ancien appartement), avec des voisins qui aiment les chats, avec des chats sympathiques ou à impressionner.

Avoir son petit royaume avec jardin privatif est vraiment chouette et puis vivre à la campagne, en rez de chaussée, c’est quand même bien mieux que nos anciens courants au 3ème étage avec pour distractions les vitrines aux mannequins décapités ou les hurlements des taspasunepièce avec gros chiens et autres oùestpasséemabière qui hantaient notre rue.

Toujours là!

Pas de nouvelles de moi depuis fort longtemps. Si j’ai peu de lecteurs, il faut en convenir, certains viennent cependant me rendre visite à l’occasion. Parlons d’abord de ma santé. Il semblerait que le traitement au Glibenese pour mon diabète soit un succès. Le vétérinaire a annoncé à ma sorcière que les résultats d’analyse du 06/12/2010 étaient bien meilleurs que la dernière fois, mes reins et mon foie vont bien mieux. Lundi nous étions à Chauvigny, voir le vétérinaire, un grand type que je supporte plus ou moins car son assistante est raide dingue de moi ^^. C’est un effet secondaire de la grande fraternité des tatoués, elle a des trucs plutôt fleuris en bas du dos et les ongles des mains peints en noir.

Donc, nous étions au cabinet vétérinaire, la sorcière avait les yeux rouges et les poches pleines de mouchoirs, son chevalier ne valait guère mieux, moi-même je n’en pouvais plus. Un dimanche à me traîner, à vomir et à faire des choses épouvantables et liquides dans ma litière, d’ailleurs je n’ai pas encore récupéré toute la dignité de mon pelage arrière.

Le diabète avait-il eu raison de moi?

Étais-je perdu?

Non! (voir plus haut mes résultats d’analyse), en fait il s’agissait d’une épouvantable gastro-entérite qui m’avait laissé à plat. La neige de la semaine passée ne m’avait pas réussi, non plus qu’un petit tour, fort rapide au demeurant, sous la pluie du samedi. J’étais là, sur la table d’auscultation, pantelant, feulant à peine, livré aux ultimes outrages, prise de de température (ça se paiera un jour ou l’autre), prise de sang, analyses diverses, palpations en tous genres, pour finir par entendre la bonne nouvelle : on allait me remettre sur pied!

Nouveaux reniflements de la sorcière, de soulagement cette fois, piqure de jenesaispasquoi mais vu la pêche que j’avais en rentrant ça doit être sûrement être interdit avant une course cycliste (mais j’avoue en toute euphorie que je m’en moquais étant donné que je ne sais pas ni n’ai aucune envie de faire du vélo). Cachets supplémentaires matin et soir, sachets de nourriture hautement digeste pendant 3 jours. La vache! Ça change du régime croquettes spécial diabète!

Je trottine d’une pièce à l’autre, j’ai retrouvé assez d’énergie pour reprendre ma vieille technique de harcèlement pendant les repas. Bref, c’est reparti pour un tour à la plus grande joie de tous. J’en profite parce qu’ils vont bientôt recommencer à râler en demandant que je les laisse souffler un peu, mais ils ont eu assez peur pour que je reste un moment en double ration de câlins.

manger!

le chat sous les buis

L’été, comme chaque saison, apporte son lot de plaisirs. Il y a les longues soirées à traîner dans le jardin à guetter l’arrivée des papillons de nuit Photos-0078 et les siestes dans le jardin quand il fait tellement chaud que même les lézards restent àl’ombre

Photos-0063

Voici le mois de mai

où les fleurs volent au vent, si jolies mignonnes
alors j’ai guetté le mois de mai et je l’ai bien regardé:

Surprise_guetteur

c’est vrai! elles sont si jolies mignonnes les fleurs de mai, surtout les ancolies

ancolies

décoration extérieure

Soyons hype, soyons déco! Il faudra que je demande à la sorcière de laisser tomber les émissions déco àla télé, cela finit par m’intoxiquer, on rajoute à tout ça l’odeur de l’herbe coupée pour la première fois de la saison, rhaaaaa je ne suis presque plus moi même.

Pour profiter d’un bel extérieur, il suffit de trois fois rien pour réussir sa décoration.

Un tapis vert tout simple avec un semis de motif violet. Et voilà, un magnifique écrin pour mettre mon pelage en valeur.violettes-20091

(photo de môâ prise par le compagnon de ma sorcière)

A la Chandeleur …

a – l’Hiver meurt

b – ou prend rigueur

tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac tic tac  etc.

Foi de chat, j’ai dis : b !

photos-034

B comme brrrrrrrrrrrr et bonsoir de bonsoir je reste au chaud dans mon blog, parce que franchement ce jour là l’hiver était maître et ne lâchait rien de son royaume. Brume, gel, tout quoi, on a eu droit à tout et en plus, moi, je n’ai eu droit à rien.

Parfaitement, pas un bout de crêpe, même pas un coup de langue dans le saladier où avait reposé la pâte. Sous le prétexte fallacieux que j’ai du diabète on m’a mis définitivement au régime.

90 grammes de Royal Canin spécial diabète par jour plus 1/4 d’un cachet de Glibenese* matin et soir, vous parlez d’une vie. Si tout va bien, et comme je suis un chat exceptionnel je fais partie de ceux auxquels ce type de traitement réussit, je dirai adieu aux cachets au mois de juin.

Malheureusement, je vais rester à la diète. D’accord, j’ai , parait-il, retrouvé ma ligne de jeune fille (et là il y a des ricanements qui vont se payer un jour ou l’autre) et une certaine pointe de vitesse dans les escaliers et dans le jardin. En tout cas il  y a des lézards qui vont le sentir  passer cet été : il n’y aucune raison pour qu’ils m’échappent cette année (gniark gniark).

Mais cette fois je crois bien que l’hiver est en train de perdre et qu’il ne résistera pas à mars, le soleil commence à vraiment se sentir à l’aise derrière les vitres de mes fenêtres citadines et j’entends les merles faire les malins sur les antennes télé quand il se lève. Dans le canton charentais de ma sorcière, il y a un proverbe qui dit :  » au 19 de mars, les hirondelles sont à Vars« , et comme son repaire de campagne n’est qu’à quelques kilomètres elle commence à scruter le ciel avec un sourire légèrement gaga.

Les p’tits frères lolcats

funny pictures of cats with captions
see more Lolcats and funny pictures

moi aussi, j’étais aussi mimi, d’ailleurs je le suis encore